La journaliste Marie-Sophie Lacarrau alerte les porteurs de lentilles de contact

Marie-Sophie Lacarrau, présentatrice du journal de 13h de TF1 qui a succédé à Jean-Pierre Pernaut, n’était pas apparu à l’écran depuis le 17 décembre dernier. Cinq mois plus tard, elle raconte le calvaire qu’elle a vécu suite au développement d’une kératite amibienne, une infection sévère de la cornée qui engage le pronostic visuel de l’oeil atteint (l’oeil droit en l’occurence). Déclenchée par le contact avec des amibes, des parasites présents dans l’eau du robinet, cette pathologie rare et difficile à traiter apparaît généralement chez les porteurs de lentilles.

Deux mois dans le noir

C’est précisément ce qui est arrivé à Marie-Sophie Lacarrau, comme l’indique son témoignage chez nos confrères du Parisien : « Entre Noël et le jour de l’An, je n’ai plus supporté la lumière, du jour au lendemain. J’ai consulté. On m’a d’abord trouvé une infection bactérienne mais ce n’était pas ça. Après dix jours, on m’a conseillé d’aller consulter la Fondation Rothschild où le Pr Gabison a compris ce que j’avais et mis en place le bon traitement », explique-t-elle. Elle a vécu ensuite pendant deux mois les rideaux fermés, portant des lunettes de soleil en intérieur pour limiter la douleur. 

Un message aux porteurs de lentilles

« Il y aurait moins de cent cas par an en France », poursuit Marie-Sophie Lacarrau dans les colonnes du quotidien. « Si je prends la parole aujourd’hui, ce n’est ni pour me regarder le nombril ni pour me plaindre. Mais pour envoyer un message à tous les porteurs de lentilles de contact », explique-t-elle. Il faut éviter qu’une eau se glisse entre la lentille et la cornée. « La kératite amibienne existe. Oui, elle est rarissime. Mais quand elle arrive, elle est assez dévastatrice », met en garde la journlanceuse_dalerte.pngaliste.

Une kératite amibienne « se soigne avec des collyres qui attaquent les amibes et agressent aussi l’œil », précise-t-elle. « J’ai beaucoup souffert. C’est une maladie qui fait très mal, comme ses traitements ». 

 

D’où la nécessité de rappeler aux porteurs de lentilles certaines précautions d’hygiène, à rappler régulièrement aux porteurs comme le fait volontiers l’ophtalmologiste et présidente de la Société Française d’Ophtalmologie d’Adaptateur de Lentilles de Contact, Louisette Boise :  » il ne faut pas prendre de douche avec des lentilles, qu’elles soient journalières ou mensuelles, ni se baigner avec, dans une piscine ou un sauna. Il ne faut pas les nettoyer avec l’eau du robinet mais avec une solution adaptée, à renouveller tous les jours pour les lentilles mensuelles, bien se laver les mains avant manipulation et ne pas dormir avec, pour éviter de contracter une infection voire une kératite amibienne. Certains ne respectent pas ces règles et ne développent pas de pathologies, mais c’est jouer avec sa chance. En général, la kératite est une pathologie douloureuse, les patients se rendent directement aux urgences ». 

 

Aujourd’hui la journaliste de 46 ans va beaucoup mieux, tant et si bien qu’elle reprendra l’antenne dès lundi 16 mai. 

 

 

 

 

 

Type: 
News

Paraître sur Acuité TV: 
Non

Niveau de priorité: 
Niveau 2

Rubrique: 
Mise en avant: 
0

Photo principale: 

Afficher la photo principale sur la page article: 
1

Date de publication: 
Vendredi, 13 Mai, 2022 – 10:30

Sélectionner le voteLui donner 1/5Lui donner 2/5Lui donner 3/5Lui donner 4/5Lui donner 5/5Annuler la note

Aucun vote pour le moment
Newsletters: 
Publier sur Facebook: 
0

Publier sur Twitter: 
0